Un gâteaux moelleux à tout coup; mes 10 astuces!

Un gâteau moelleux à tout coup; mes 10 astuces!

 

 

Avez-vous déjà songé à changer de recette de gâteaux pour que celle-ci soit moins dense, moins sèche? Avez-vous fait des changements concernant les ingrédients, la cuisson ou la façon de travailler votre recette de base?

Laissez-moi vous donner mes 10 astuces afin de toujours avoir un gâteau des plus moelleux qui soit. Dans cet article, vous aurez tous mes trucs les plus avancés sur le sujet et vous pourrez les tester à votre guise par la suite!

 

 

 

Mes 10 astuces infaillibles

gâteau moelleux

 

 

1-  La cuisson lente et basse

Vous serez d’accord pour dire qu’une cuisson rapide ne fera jamais un bon rendement quelle que soit la matière de base. Ici, pensez à un morceau de viande qui est cuit très rapidement et à haute température. Vous aurez rapidement un morceau très sec et peu juteux. Maintenant que vous avez bien cela en tête, pensez à un gâteau. Ici, ce sera la même chose. Une cuisse basse et lente donnera de la texture à votre gâteau et l’humidité dans celui-ci ne s’évaporera pas instantanément hors de votre gâteau.

2- Les corps gras dans l’appareil

La plupart des gens tentent de diminuer les gras dans la façon de cuisiner leurs aliments. Vous aurez sans doute opté pour la margarine faible en gras ou du beurre tout simplement dans votre mélange à gâteau. Ce que vous ignorez sans doute, c’est que ce type de corps gras vient à assécher votre pâte à la cuisson. Je vous recommande d’opter avec l’huile (même si cette matière est plus grasse un peu… ) afin de pouvoir garder une texture humide et onctueuse. Faites cependant attention. L’huile ne pourra jamais remplacer le gras puisque ce n’est pas la même matière. Cependant, si vous avez disons  » X  »  gramme de margarine dans une recette vous pourriez en mettre la moitié en gras (soit Crisco qui est une graisse végétale, beurre ou margarine) et remplacer l’autre moitié avec de l’huile de Canola ou Végétale. Attention ici à ne pas mettre de l’huile d’olive lol

Le Crisco (graisse végétale) serait également une meilleure solution à adopter vis-à-vis le beurre ou la margarine. Cela ne changerait en aucun cas le goût, en plus d’obtenir la texture désirée. En gros, c’est de l’huile solide nous avons donc une même base de produit avec différentes textures, le meilleur des deux mondes finalement!

 

 

 

3- La congélation

Vous êtes nombreux à penser que si nous congelons un gâteau, celui-ci ne sera pas frais et il deviendra rapidement un gâteau du même type que ceux qui sont vendus à la chaîne. Laissez-moi vous dire que cette mentalité doit changer et ce, pour votre bien !! 🙂 Quand j’ai commencé la décoration il y a quelques années, je trouvais que mes gâteaux étaient secs et très  » de base ». J’ai donc testé plusieurs méthodes et trucs divers. Ce qui m’a permis de constater ceci: Si vous sortez un gâteau du four, que vous le laissez dans son moule et que vous le mettez directement au congélateur (non, vous n’attendez pas qu’il refroidisse même un peu lol) vous créez de la condensation dans votre gâteau cuit. Celui-ci gardera toutes les particules d’humidité qui se seraient évaporées habituellement en le laissant sur le comptoir. Du vrai gâchis hen? En plus de tout cela, le congélateur crée lui aussi de la condensation. Ce qui fait qu’au final, vous aurez un gâteau doublement moelleux.

Pourquoi ne pas le démouler avant de le mettre? Tout simplement parce que, c’est chaud pas à peu près, il est encore trop fragile et pour une autre raison très précise. Si vous démoulez votre gâteau, celui-ci aura beaucoup plus d’endroits pour faire échapper toute l’humidité et la chaleur de celui-ci. Si vous le laissez dans le moule, la chaleur tentera de sortir par le dessus, qui est habituellement assez  » sec ». Avec une croûte sec comme le dessus, la chaleur n’aura pas le choix que de rester dans le gâteau et tempérer graduellement. Cette même chaleur créera la condensation nécessaire afin que celui-ci soit tout simplement magique en bouche. Vous ai-je convaincu?

 

 

4- Le sirop simple entre vos étages

Cette méthode je ne l’utilise pas personnellement. Cependant, si vous avez un gâteau qui à la base est un peu plus sec que d’autres types vous pourriez couper votre gâteau en deux afin de mettre du sirop simple entre ceux-ci. Vous pouvez voir mon article avec recette en cliquant ici au besoin .  C’est une question d’habitude et de goût mais cela pourrait effectivement le rendre encore plus moelleux. Attention à ne pas trop en mettre par contre, vous pourriez imbiber votre gâteau et ce ne serait pas super.

 

garniture gâteau

 

5- Les garnitures

Les garnitures entre vos différents étages de gâteaux feront en sorte que celui-ci gardera premièrement, toutes les saveurs mais elles donneront une humidité supplémentaire à celui-ci. On a rarement vu une garniture sèche dans un gâteau, si c’est le cas, un corps gras s’y retrouve en surplus. Donc si vous en ajoutez, vous faites une pierre deux coups 😉

 

 

 

6- Un moule de 3 » de haut ou miser sur le chemisage

Si vous faites un gâteau d’une bonne hauteur, vous serez d’accord pour dire que vous aurez plus de  » centre de gâteau » que de  » croûte ». Par croûte je parle ici du dessus et tout ce qui touche au moule. Tout ce qui est à l’intérieur en fait, c’est le plus moelleux. Le reste, c’est ce qui est un peu plus sec même si ce ne l’est pas totalement. Avec une question de logique, vous pourrez affirmer avec certitude que si vous faites une cuisson d’une bonne hauteur, vous aurez beaucoup plus de parties moelleuses que si vous faites deux cuissons différentes pour arriver à la même hauteur du gâteau. Vrai?

 

7- Le clou de cuisson 

Le clou de cuisson est surtout utilisé quand vous avez une bonne hauteur de gâteau. Il répartira la chaleur adéquatement dans votre moule afin de pouvoir le cuire uniformément. Dans le cas d’un gâteau qui à 10 cm (4 pouces) de hauteur, vous devriez en avoir un afin de faciliter la cuisson. Si vous avez la moitié de cette hauteur, non ce n’est pas nécessaire.

Si disons vous devez faire un gâteau de ventre de femme enceinte, vous devrez cuire votre gâteau dans un gros moule en inox. Dans ce cas-ci, vous devrez impérativement le mettre afin de pouvoir le cuire sinon, vous vous retrouverez avec un gâteaux très dense et avec une texture très peu modeste. Faites bien attention de ne jamais l’oublier 😉

 

 

8- Le temps de repos

Lorsque vous faites une pièce montée, je vous recommande de la faire au moins 12-24 heures à l’avance. Cela pourra lui laisser le temps d’imbiber toutes les saveurs et du fait même, prendre l’humidité des différentes garnitures ajoutées dans ce gâteau. Ne précipite jamais les choses et vous en sortirez gagnant 😉

gâteau chocolat

9- Conservation au frigo après l’assemblage

Le frigo offre une source d’humidité supplémentaire afin que celui-ci garde sa texture onctueuse. N’oubliez pas d’utiliser cette technique incontournable afin de bien pouvoir utiliser toutes les astuces à votre disposition. Si vous voulez en savoir plus sur les méthodes de conservation, vous pouvez cliquer ici

 

 

 

10- La recette de base

Vous serez d’accord pour dire que vous devrez avoir une recette adéquate afin de pouvoir offrir un rendement de qualité. Ici on ne parle pas de dépenser une fortune mais bien de savoir utiliser les ingrédients à portée de main.

Si vous voulez différentes recettes, vous pouvez vous procurer mon livre des »  20 recettes indispensables pour débuter la décoration  » sous ce lien. La vente sera disponible dès ce lundi mais d’ici la, vous aurez au moins le lien afin de pouvoir vous le procurer 😉

 

 

Pour le livre, c’est ici!

 

 

*** Et vous, qu’utilisez-vous comme techniques afin d’avoir un gâteaux toujours des plus moelleux? Je veux avoir votre réponse en commentaire !! 🙂 *** 

 

 

 

 

 

Sabrina Potvin

Formatrice des Apprentis Décorateurs

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...